Le piercing d’oreille est plus qu’une simple tendance avec des origines anciennes et des connotations culturelles. Traversant des millénaires, il évolue des rituels ancestraux aux déclarations de mode modernes. Sa riche histoire révèle une transformation continue, alliant esthétique et symbolique au fil du temps. Remontant au Néolithique, ce rituel ancien a été illustré par la momie Ötzi. De plus, des découvertes en Australie démontrent une tradition complexe traversant les époques.

Les diverses variétés de piercing oreille

Les piercings d’oreille offrent une variété de styles du perçage du lobe, idéal pour des boucles d’oreilles imposantes comme les Maui. Pour le lobe supérieur, vous disposez des options créatives avec des petites pièces. 

Concernant le cartilage, vous avez des options élégantes comme Selene et les Earcuffs sans trou, comme les spirales recouvertes de zirconia pour des alternatives chic. Les boucles d’oreilles grimpantes, telles que les Stargrampantes Star apportent un look audacieux.

Par ailleurs, les piercings à positions multiples permettent une personnalisation quotidienne comme le Mindy en forme de fleur. Chaque type de piercing nécessite des bijoux spécifiques, du titane à l’or en fonction de l’emplacement et de la cicatrisation.

Pour vous aider à choisir, pensez à consulter https://piercing-house.fr/ !

Les étapes pour percer une oreille

Le processus de piercing d’oreille est important pour garantir une expérience sûre. Lors de votre visite chez le perceur, le professionnel commence par désinfecter rigoureusement votre lobe tout assurant la propreté du salon. 

Ensuite, il marque l’emplacement du perçage et vous offre la possibilité de le valider. Le choix entre l’aiguille et le pistolet est essentiel, privilégiant généralement l’aiguille en raison de son hygiène stricte. Opter pour un perceur qualifié réduit considérablement les risques d’infection. S’il s’agit d’un bijoutier, assurez-vous de collecter des avis sur les pratiques d’hygiène du salon l’établissement pour garantir une procédure sûre et sans complications.

Les précautions et les risques à considérer

Le processus de piercing expose la zone à des micro-organismes, augmentant ainsi le risque d’infection. Il est possible de réduire ces risques en choisissant soigneusement votre praticien du piercing. Pensez à privilégier les studios spécialisés et vérifier attentivement la stérilité des instruments utilisés. 

La période de cicatrisation est associée à des symptômes temporaires, nécessitant de la patience et des soins attentifs. Pour les personnes mineures, l’obtention du consentement écrit d’un parent est exigée.

Les soins nécessaires d’un piercing à l’oreille

Après un piercing professionnel au lobe ou au cartilage, optez pour des bijoux approuvés par l’APP comme le titane, l’acier chirurgical, le niobium, la platine, le verre ou l’or. Ces matériaux vous évitent d’endommager le cartilage. 

Soyez prudent concernant les contacts directs en évitant les accrochages. N’oubliez pas un nettoyage deux fois par jour avec un savon pH neutre et le rinçage au sérum physiologique durant la première semaine. Même après la cicatrisation, évitez d’exposer l’oreille à une humidité trop longtemps.

Le choix du style et des bijoux de piercing

Le choix entre les boucles d’oreilles en anneaux ou en clous pour un piercing dépend de :

  • La préférence personnelle
  • Type de piercing
  • Niveau de confort recherché
  • Soins nécessaires

Les anneaux proposent une esthétique moderne et originale avec une variété de styles, une polyvalence ainsi qu’une facilité de changement. En revanche, les clous arborent un design classique pour un confort particulier pendant le sommeil. De plus, ils nécessitent généralement moins d’entretien.